UTMB 2016 -

Bonne course aux trailers du Môle engagés sur les courses de l'UTMB

Mercredi 24 août la TDS 119 km 7250 m+ :
- Gilles Reppelin - Arrêt au Col du Petit St Bernard
- Jean-Marc Perret Arrêt au Cormet de Roselend en position 4ème V3. 
- Bastard Jacques et Eric Gallamand : Finisher en 29h51

Vendredi 26 août:
> la CCC 101 km D+ 6100 :
- Patrice Buttay : Finisher en 25h39
- Didier Chaffard : Arrêt à Trient en 176ème position

> UTMB 170km D+ 10000m départ à 18h00 :
- Daniel Biollaz  : Arrêt au Lac Combal en 112ème position

LE SUIVI LIVE ICI 

Edition bien difficile cette année pour nos Féroces engagés, en effet si le beau temps était effectivement de la partie toute la semaine mais la température caniculaire ne fait pas bon ménage avec ce type d'effort d'ultra, nos cadors l'ont payé chérement, las seulement 2 Féroces ont pu arriver à bon port, bonne récup à tous et à bientôt.

video

video

Hervé.

Résultats de courses

Rédigé en fonction des inscrits sur le tableau "Planning Courses 2016" ici
  • Samedi 13 août
Trail des Hauts Forts 27km D+ 2050:  DD, 201eme/276 8ème V3M/12
  • Dimanche 14 août
Méribel trail 42km:
Lulu Chaffard, 44ème 2ème V1F podium
Marie Hélène Paillard 58ème   ème V2F podium
  • Lundi 15 août
Trail de l'Aigle 26 km: Johan Gonin 83ème/152
  • Samedi 20août
Le Bélier 27 km: Patrick Agesne 290/825 59ème V1M
  • Dimanche 21 août
Le marathon du Bélier : Vincent Jolivet 131ème /225
Trail du Galibier 22  km: Romain Blais 124me/145
Trail du Galibier 46 km:
Karine Gaujon: 26ème/115  4ème SEF
Nadège Gorger: 75ème 2ème VF podium
Léa Raffin: 114 1ère ESF podium
Tour de la Grande Casse 65 km D+ 3900: Thibault Jean 9ème 1erES podium


La « Notre Dame » a épargné les marcheurs nordiques ce mardi 9 juillet



Le circuit prévu était celui de Peillonnex-Marcellaz dans le sens anti-horaire. Au départ le temps était gris avec un vent orienté nord-ouest rafraichissant la température. Les optimistes partent sans vestes de pluie. Ann, probablement habituée au climat britannique est vêtue d’un simple tee-shirt… Arrivés à proximité de la résidence de la « féroce » Valérie, à Marcellaz, point de retour, nous essuyons quelques gouttes et nous pouvons nous apercevoir que nos cousins suisses prennent la rincée. On plaisante en disant que l’on pourra toujours en cas de nécessité aller s’abriter chez la Valérie. Charles en rajoute disant qu’en cas de pluie prolongée elle pourrait même nous inviter à manger…au moins un plat de pâtes pour la dizaine que nous sommes. Mais quelques gouttes ne sauraient nous arrêter, nous poursuivons notre chemin…Au retour, vent dans le dos, il va falloir tout de même « se magner » si l’on ne veut pas recevoir l’eau que semble vouloir nous envoyer nos voisins helvètes. Corinne, généreuse, prêta sa veste à Ann pas encore totalement aguerrie au climat savoyard qui sentait la fraicheur envahir son corps. Nous arrivons au final au point d’arrivée de Peillonnex sans une goutte d’eau. Peut-être sommes-nous allés plus vite que le vent…Faut dire aussi que le dernier kilomètre c’est du 30/30. Ce n’est pas parce que l’on est en marche nordique que l’on ne peut pas faire monter le cardio par des fractionnés…En tous cas la « Notre Dame de Peillonnex » que les croyants plus nombreux qu’aujourd’hui venaient, « dans le temps », vénérer  et  demander son intervention pour un changement de temps a du probablement être sensible aux demandes intimes et implicites des mécréants que nous sommes pour nous épargner la douche.
A Peillonnex on a l’habitude de dire qu’à la mi-août, date de sa vénération et du pèlerinage la « Notre Dame de Peillonnex » ne laisse pas le temps comme elle le trouve. Probablement  un dicton issu de l’époque faste des « grands pèlerinages » où le monde rural, croyant dans son ensemble, venait en nombre la prier d’intercéder pour un changement de temps de l’humide au sec ou l’inverse.

Ce jeudi 4 août 2016, Il y avait un dieu pour les marcheurs nordique…



Les prévisions météo étaient à l’orage et même plus, « alerte orange » rabâchée sur les ondes.
Le rendez-vous était fixé à 18h30 à Viuz pour la sortie « Bords du Foron ».
A 18h00 il se met à pleuvoir, à tonner à et quart  il pleut à verse…
Contrairement à son habitude Dédé arrive en avance à 18h25, il pleut toujours, mais Corinne et Valérie sont déjà là. Valérie récemment diplômée « bâton d’or » veut probablement faire honneur à sa distinction !.. Anny arrive à son tour. On profite du hangar pour faire les échauffements d’usage à l’abri de la pluie qui redouble, puis se calme un peu. Il tonne toujours mais au loin du côté de Cluses ou Taninges.
Le Dédé les jambes nues sous sa cape de pluie ressemble à un satyre mais cela n’impressionne pas outre mesure nos trois filles, également équipées contre la pluie mais d’une manière plus stylée, le haut du corps seulement. Au bout d’une dizaine de minutes la pluie cesse et chacun s’est défait de son accoutrement anti-pluie. La séance se déroule à un bon rythme: 1h22, temps de pause compris, pour 6,5km. Juste le temps d’arriver et la pluie recommence à tomber. Nous profitons à nouveau de l’abri pour nos étirements.
Et l’on repart en voiture sous des trombes d’eau!..
Les absents qui ont craint la météo ont eu tort. 
En tous cas chapeau bas Anny, Corinne et Valérie ce n’est pas deux gouttes d’eau qui vous impressionnent!




Les "féroces" en course ce samedi 30 et dimanche 31 juillet 2016

Rédigé en fonction des inscrits sur le tableau "Planning Courses 2016" ici

Samedi 30 juillet, la 6000D+ à La Plagne 65,6 km 3300D+: 
Thibault Jean: 69ème/1335 45ème SEM
Erreur de parcours qui lui coûte une trentaine de places!..
Thibault faut pas courir qu'avec ses pieds!...

Dimanche 31 juillet, Le Tour des Fiz
Balcon des Fiz 22 km 1500D+:
Jérôme Charmot: 52ème/296 38ème SEH
Hubert Cotonnet: 132ème/296 6ème V2H
Gwenaëlle Pawlicki: 138ème/296 7ème V1F
Les 5 refuges 30km 2300D+: 
Vincent Pasquier 297ème/481 58ème V1H
Dédé Pellet: 318ème/481 2ème V3H mais à plus de 2h40 du premier V3...